Crédits photos N.Leleu

Mademoiselle Julie d'August Strindberg

 Traduction de Terje Sinding

Mise en scène:  Gaëtan Vassart

En collaboration avec : Sabrina Kouroughli

Scénographie : Camille Duchemin

Lumières: Franck Thevenon 

Costumes: Stéphanie Coudert

Son: David Geffard

Régie générale: Jean-Louis Letexier

avec :

Sabrina Kouroughli

Xavier Legrand

Anna Mouglalis

Production La Comédie de Picardie; Coproduction Cie La Ronde de Nuit, Scène Nationale d'Albi ; Avec le soutien de L'Odéon - Théâtre de l'Europe, La Ménagerie de verre (Studiolab) et le Théâtre13 dans le cadre de résidences de créations; Remerciements à Delphine Brouard, Christophe Rauck et le Théâtre du Nord, Julien Chevalier, Grégoire de Calignon et  Kristelle Paré .

Diffusion: Hélène Icart (Prima-Donna)

Relations avec la presse: Francesca Magni 

Sortie de résidence publique au Théâtre 13  le 5 janvier 2018.

Création à la Comédie de Picardie le 8, 9 et 10 février 2018.

Teaser Mademoiselle Julie

Nuit de la Saint-Jean, Julie et Jean se rencontrent. Ils rêvent d’une vie meilleure et s’abandonnent à un amour interdit. 

Gaëtan Vassart réunit Anna Mouglalis et Xavier Legrand dans un combat à mort pour faire entendre le cri sourd d’un oiseau sacrifié dans la nuit.

[La presse en parle]

« Après avoir adapté avec talent Anna Karénine, Gaëtan Vassart met en scène un autre grand personnage théâtral féminin en quête d'émancipation : Mademoiselle Julie dans la tragédie naturaliste d'August Strindberg. Il en propose une version modernisée et explore au microscope le trouble entre les deux personnages principaux. […] Anna Mouglalis est une brillante Julie, Xavier Legrand a une colère contenue qui finira par éclater et Sabrina Kouroughli, excellente, est tranchante à chacune de ses apparitions. […] Un spectacle toujours captivant où ce trio impeccable de comédiens ainsi que la mise en scène poussant chaque personnage dans ses retranchements offrent un intrigant et vénéneux face à face.» Froggydelight.com - Nicolas Arnstam

« La justesse de la mise en scène, une distribution en parfaite adéquation avec les personnages, un décor approprié, font de cette adaptation une réussite. Charmeuse, ensorceleuse, imprévisible, mais aussi violente et dominatrice, Anna Mouglalis, avec sa voix envoûtante se coule dans le rôle comme s'il avait été créé pour elle. Face à elle, Xavier Legrand déploie toute son énergie et son talent pour incarner ce valet habité de l'ambition de sortir de sa condition de domestique[…] Le rôle de Kristin, le seul des trois personnages à se satisfaire de sa condition sociale, est joué tout en finesse par la jeune Sabrina Kouroughli.»
Regarts.org - Élishéva Zonabend 

«Après l’adaptation cinématographique de Liv Ulmann en 2014 avec la sculpturale Jessica Chastain, c’est au tour de Gaëtan Vassart de se frotter à ce texte âpre, à la cruauté mordante, mortifère[…] Amoureux d’actrices uniques, ineffables, après avoir dirigé la lumineuse Golshifteh Faharani dans une version féminine d’Anna Karenine, il confie le rôle de l’héroïne vénéneuse et funeste du dramaturge suédois à Anna Mouglalis. Corps longiligne, voix rauque si singulière, c’est un diamant brut, particulier, dont il faut ciseler le jeu pour qu’émotion et intention se conjuguent intensément.» Médiapart - Olivier Fregaville-Gratian d'Amore

«Kristin (Sabrina Kouroughli), la cuisinière, surveille la cuisson, puis sert le repas de Jean, son presque fiancé (Xavier Legrand). Ainsi débute cette adaptation de Mademoiselle Julie, mise en scène par Gaëtan Vassart et créé à Amiens(…) La pièce n’a rien perdu de son odeur de soufre, Julie, interprétée par Anna Mouglalis qui donne sa fièvre et son incomparable voix de basse vibrante au personnage finit dans les bras de Jean, sous les yeux d’une Kristin résignée.» L'Humanité - Gérald Rossi

« Anna Mouglalis incarne une Mademoiselle Julie du 21ème siècle (...) Tout en restant fidèle au texte de Strindberg, Gaëtan Vassart prend ici le parti de rendre cette pièce très moderne (...) Adaptation de la pièce du suédois August Strindberg, mise en scène par Gaëtan Vassart, la pièce emmenée par une Anna Mouglalis magnétique et éblouissante a fait le bonheur des spectateurs qui ont eu la chance de la découvrir en avant-première.» Toutelaculture.com - Sarah Dray

«Une pluie de ballons et de confetti rouges tombe en pluie et jonche le sol pendant la fête de la Saint-Jean. Les confetti se retrouveront sur les draps qui accueillent l’étreinte de Julie et Jean, symbolisant le sang de la défloration. Plus tard, le sang de la décapitation du serin sacrifié par Jean tâche les mains de Julie – ce sang qui symbolise la violence et préfigure l’issue tragique, sur les fonds sonore battement de coeur angoissant. Et pourtant, Julie jamais ne se départit de son flegme ni ne semble gagnée par le désarroi. Le jeu d’Anna Mouglalis, très naturel, séducteur jusqu’à la fin, est déstabilisant.» La Grande Parade - Imane Akalay

« Le metteur en scène a retrouvé deux acteurs qu’il avait dirigés dans Anna Karénine. Sabrina Kouroughli porte bien le personnage de Kristin. Asservie aux maîtres, elle accepte les différences sociales et ne peut accepter les transgressions de Julie. Xavier Legrand incarne Jean. Il résiste au mépris de Mademoiselle Julie. C’est Anna Mouglalis que Gaëtan Vassart a choisi pour incarner cette dernière. Grande, en pantalon, bottines à talons aiguilles et décolleté tombant sur les épaules, marchant à grands pas d’un air déterminé, elle exprime bien la volonté de Julie d’agir en homme. Sa voix rauque et grave la rend convaincante aussi bien en dominatrice qu’en femme désespérée et perdue. » SNES - Micheline Rousselet

« Après avoir porté Anna Karénine au théâtre, Gaëtan Vassart travaille à la mise en scène de la célèbre pièce Mademoiselle Julie, d’August Strindberg. Anna Mouglalis, qui incarnera l’héroïne, raconte ce projet en cours d’édification. "Je rêvais de ce projet depuis le Conservatoire. Ce chef d’œuvre échappe à la raison malgré son immense acuité. Parmi les thèmes qu’il aborde, celui du désir féminin est rarement mis en avant. J’ai été d’autant plus enthousiasmée d’aborder ce projet avec Gaëtan Vassart. Il a ce talent de permettre la remise en question permanente, ce qui est crucial pour pouvoir s’approprier la parole d’un personnage. L’intrigue originelle a pour cadre la Suède de la fin du XIXe, mais un héritage écrase encore nos pensées. La violence que Julie côtoie répond au désir qu’elle revendique...» Théâtral Magazine - Victoria Hatem

« Gaëtan Vassart adapte et met en scène la tragédie naturaliste de Srindberg où les rêves et les désirs se fracassent sur la fatalité du réel (…) Un pièce dure, âpre, physique dans laquelle excellent Anna Mouglalis (Mademoiselle Julie) et Xavier Legrand (Jean) sous le regard étonné puis horrifié de Sabrina Kouroughli (Kristin), un très bon moment de théâtre !» Le Courrier Picard – Mélanie Carnot

Revue de presse complète

Dossier du spectcale

Xavier Legrand et Anna Mouglalis / Crédits  photo: Ludo Leleu 

Sabrina Kouroughli et Xavier Legrand  / Crédits  photo: Ludo Leleu 

Mademoiselle Julie Camille photo.jpg